Billet de blog

l'Amortissement des frais professionnels

Que vous travailliez comme indépendant ou via un BSA, vous avez régulièrement des frais en tant que freelance dans le cadre de vos missions. Demander à votre commanditaire s’il veut bien les indemniser n’est pas une mauvaise chose, mais n’est malheureusement pas toujours possible. 

Si le montant de votre facture est suffisamment élevé, nous pouvons régler une certaine partie des frais en les intégrant à ce montant. Pensez à l’indemnité kilométrique, l’indemnité de travail à domicile ou l’indemnité de repas. Dans cet article, nous examinons cela plus en détail. 

Frais professionnels dans vos contrats de travail

Toutefois, qu’en est-il du matériel que vous achetez pour pouvoir effectuer votre travail, mais qui n’est pas directement lié à une mission spécifique ? Ou du matériel loué et des achats qui font fortement grimper votre prix journalier, comme le matériel technique et d’enregistrement, les zooms pour appareils photo ou les matières premières pour vos œuvres ? Lorsque vous remettez vos factures de location et d’achat à votre consultant Amplo personnel, il ou elle peut les enregistrer après avoir déterminé un délai d’amortissement dans les contrats de travail. Nous travaillons depuis peu avec un bureau spécialisé dans la détermination de délais d’amortissement de matériel. Amortir des frais sur la base de factures est donc dorénavant également possible par le biais de contrats Amplo et constitue une autre solution que déclarer vos frais professionnels réels dans votre déclaration d’impôts.

Frais professionnels dans votre déclaration d’impôts

Il est de notoriété publique que l’introduction de certains frais diminue la base imposable des indépendants. Cependant, le fisc est conscient du fait qu’en tant que travailleur, vous devez parfois aussi dépenser de l’argent pour pouvoir effectuer votre travail dans de bonnes conditions. C’est pourquoi un montant forfaitaire du salaire de tout travailleur est automatiquement considéré comme frais professionnels et est exonéré d’impôts. Sur la première tranche d’imposition allant jusqu’à 8620 euros, le fisc considère que pas moins de 30 % de ce montant sont des frais professionnels. Plus vous gagnez, plus le pourcentage qui entre en ligne de compte est faible. Cette année, les frais professionnels forfaitaires maximaux s’élèvent à 4320 euros.

Vous pensez que vos frais sont plus élevés que ce montant forfaitaire ? Vous pouvez alors choisir d’introduire vos frais professionnels réels dans votre déclaration d’impôts. Les gros achats (p. ex. un ordinateur, un appareil photo...) sont amortis sur plusieurs années. Les plus petits achats comme les timbres et la littérature professionnelle peuvent être rentrés dans leur totalité. 
Outre les achats, vous pouvez aussi faire passer d’autres frais : des vêtements que vous devez spécifiquement acheter pour votre travail ou même une partie de votre habitation que vous utilisez comme espace de travail.

frais professionnels

Un jeu d’enfant ?

Vous pouvez additionner tous les frais et les introduire comme un seul montant dans votre déclaration, mais vous devez pouvoir tout prouver et devez pouvoir montrer que vous avez tout payé vous-même. Joindre directement toutes les preuves à la déclaration d’impôts est une bonne idée, même si ce n’est pas obligatoire.
Bien évidemment, il faut faire attention à certaines choses. Le fisc est très strict lorsqu’il s’agit de vêtements de travail : il doit réellement s’agit de vêtements que vous ne pouvez pas porter à d’autres occasions (comme des chaussures de sécurité ou un bleu de travail). Il n’est pas non plus possible d’introduire les frais en double. Lorsque, par exemple, le matériel acheté vous est déjà remboursé par le biais de vos contrats de travail, celui-ci sera converti en salaire.
Pas tout à fait sûr(e) de ce que vous pouvez ou devez faire? Vous pouvez réaliser une simulation sur TaxCalc et plusieurs sites web proposent des outils de calcul. Notre spécialiste en matière d’imposition passera, comme chaque année, en agence au mois de mai. Si vous avez encore des questions à ce sujet, vous pouvez également vous adresser à lui.