Billet de blog

Nouvelles mesures Covid-19, quel impact sur les activités culturelles ?

Les mesures prises ce 30 octobre par les autorités belges ont réduit de manière significative les mouvements des différentes composantes du secteur créatif. Tant dans la musique que dans laudiovisuel et le cinéma, des activités restreintes sont toujours possibles mais sous conditions. Nous avons compilé pour vous les activités professionnelles autorisées du 2 novembre au 13 décembre 2020 et leur cadre.

Dans tous les cas :

Malgré les autorisations et dérogations indiquées dans cet article, chacun devra suivre et respecter le protocole des 7 règles minimales suivantes :

- L’exploitant ou l’organisateur informe les visiteurs et les membres du personnel en temps utile des mesures de prévention en vigueur et dispense une formation appropriée aux membres du personnel

- Une distance de 1,5m est garantie entre chaque personne

- Des masques et autres moyens de protection personnelle sont en tout temps fortement recommandés dans l’établissement, et y sont utilisés si les règles de distanciation sociale ne peuvent pas être respectées en raison de la nature de l’activité exercée

- L’activité doit être organisée de manière à éviter les rassemblements

- L’exploitant ou l’organisateur met à disposition du personnel et des clients les produits nécessaires à l’hygiène des mains

- L’exploitant ou l’organisateur prend les mesures d’hygiène nécessaire pour désinfecter régulièrement l’établissement et le matériel utilisé

- L’exploitant ou l’organisateur assure une bonne aération

Concernant les lieux et opérateurs culturels

Les établissements du secteur culturel et évènementiel sont fermés mais il y a des dérogations pour certains espaces :

- Les musées en plein air

- Les bibliothèques (y compris les salles de lecture), les ludothèques et les médiathèques

- L’accueil des groupes d’enfants jusqu’à l’âge de 12 ans (max 50 personnes) pour les activités scolaires, extrascolaires et stages.

- Les marchands de journaux et les librairies

Concernant les activités en présentiel pour les artistes et techniciens

Pour certaines activités artistiques, il est impossible d’avoir recours au télétravail. Il y a donc des possibilités pour pouvoir travailler en présentiel.

Les résidences

Les résidences peuvent être considérées comme devant nécessairement être réalisées en présentiel. Dans ce cas, l’employeur ou le lieu culturel doit fournir aux personnes concernées un contrat de résidence. Chaque personne présente à la résidence doit être sous contrat de travail et percevoir un salaire ou facturer sa prestation en tant qu’indépendant.

Un protocole interne du lieu doit également préciser le déroulement de ces résidences. Il n’est bien sûr pas autorisé de se produire devant un public.

Les répétitions

Les répétitions suivent la même logique. Chaque membre du groupe doit être en possession d’un contrat de travail ou d’une justification de facturation via son statut d’indépendant.

Attention, les répétitions (musique, théâtre, danse…) ne sont pas autorisées pour les groupes amateurs.

Les sessions d’enregistrement et les concerts live

Ces types d’activité peuvent avoir lieu uniquement si tous les travailleurs présents sont en possession d’un contrat de travail ou, pour les indépendants, d’une preuve de facturation.

Les autorisations dans le secteur audiovisuel – CP 227

La commission paritaire 227 (limitée à la télévision et à la radio) a été reconnue comme secteur essentiel dans l’arrêté ministériel du 28 octobre 2020.

Les entreprises de TV et radio actives au sein de la CP 227 ne sont pas soumises à l’interdiction de rassemblement mis en place le 18 octobre.

Sur le site de Mediarte, vous retrouvez le guide sectoriel des dispositions à prendre pour la CP 227.

Les autorisations de productions de films – SCP 303.01

La commission paritaire 303.01 fait également partie des secteurs qui peuvent suivre des dispositions adaptées. Le 23 octobre, les experts du Celeval ont approuvé un protocole à suivre qui a été adapté par rapport à la situation :

- Distanciation sociale : Nombre de personnes présentes réduites, liste de présences par lieu, moniteurs supplémentaires pour suivre le set à distance, une ventilation adéquate des lieux fermés, nombre de personnes maximum en fonction de la taille des espaces fermés.

- Catering : Respect de la distanciation sociale lors des repas, table à 1,5 mètre de distance, 4 personnes par table, obligation d’être assis et de rester à sa propre table, désinfection des mains avant utilisation de tout matériel, portions individuelles, interdiction de buffet, pas de table de catering.

- Cast : Les loges et/ou vestiaires ne peuvent être partagés. Les espaces personnels doivent être clairement indiqués. Tout doit être prêt dans les loges afin que l’équipe costumes ne soit pas requise pour l’habillage.

Retrouvez sur le site de Mediarte le guide sectoriel de la SCP 303.01